Accueil


INVITATION SOIREE DEBAT

VOTRE NOUVELLE AGENCE

 

CENTRE VILLE

 

Située au 119 rue de Rome (face Préfecture), nous aurons le plaisir de vous accueillir dans les nouveaux locaux de l'agence Centre-Ville. Auparavant implantée au 3, rue Coutellerie (Vieux-Port), l'agence a été transférée face à la Préfecture pour vous assurer un accueil de meilleure qualité.

En espérant que ces nouveaux locaux vous apporteront entière satisfaction. Les horaires d'ouverture restent inchangés : du lundi au vendredi de 9h à 16h15 sans interruption.

Réforme "100% santé" - Un reste à charge zéro à bon compte !

Réforme "100% santé" - Un reste à charge zéro à bon compte !

 

La question du reste à charge zéro (RAC) s'inscrit dans un contexte de dégradation généralisée de l'état sanitaire de notre pays (urgences, hôpitaux, déserts médicaux, renoncement aux soins, etc.), et relève d'un enjeu national de santé publique : favoriser l'accès aux soins pour tous en réduisant les contraintes financières qui sont à l'origine du renoncement aux soins pour un quart des assurés sociaux.

 

Mais une fois de plus les questions afférentes à la santé des français ne sont abordées par nos gouvernants que sous l'angle strictement comptable.

 

Et la situation est pire encore lorsque la Ministre de la Santé, Agnès BUZYN, demande aux complémentaires santé d'améliorer les remboursements mais sans augmenter les cotisations ! Nous sommes plus près ici de comptes d'apothicaires que de comptabilité !

 

Si l'on écarte d'emblée la faute de gestion qui consisterait à financer le remboursement de soins en épuisant les réserves, par quel miracle un organisme peut-il accroître structurellement ses charges sans toucher aux produits ? En tout cas pour nos mutuelles qui n'ont pas vocation à dégager de la marge, il y a là une impossibilité absolue !

 

C'est pourquoi toute contribution des mutuelles au RAC zéro se traduira inévitablement par une augmentation des cotisations.

 

Et comme les bons comptes font les bons amis, allons au bout des choses.

 

A commencer par le fait que les mutuelles étant intégralement financées par les adhérents, leur action ne baisse pas le RAC mais le répartit par mutualisation. Pour cette raison le RAC commence en réalité là où s'arrête le remboursement de la sécurité sociale. Dès lors, accroître la part remboursée par les complémentaires santé n'est rien d'autre qu'opérer un transfert d'un coût direct de soins vers un paiement de cotisation.

 

Mais il ne s'agit pas d'un simple transfert qui ne serait qu'un pis-aller : en vérité le transfert s'accompagne d'un accroissement du reste à charge car n'oublions pas que les cotisations sont taxées à hauteur de 13,27 % : dès lors une contribution du RAC générant un tarif de + 100,00 coûtera en réalité 113,27 pour les adhérents.

 

Et ce n'est pas tout ! La marge de solvabilité des mutuelles étant un % de leur chiffre d'affaires, tout accroissement conséquent de celui-ci relèvera d'autant le niveau de marge requis ! Et pour y faire face, les mutuelles devront dégager des excédents supplémentaires en augmentant encore davantage les cotisations et donc le RAC (ce qui au passage relèvera de nouveau le niveau de marge...).

 

Et ce n'est pas tout ! Les mutuelles paient désormais l'Impôt sur les Sociétés et dès lors, une partie de l'excédent sera versée au fisc aggravant une fois de plus le RAC !

 

Ce pointage des empilements inflationnistes du RAC offre un éclairage sur les effets pervers de la taxation et de l'imposition non pas des mutuelles comme il est prétendu, mais bien réellement des mutualistes.

 

Ces taxes et impôts entrent dans le cadre des politiques menées depuis de trop nombreuses années, avec pour objectif constant d'accroître sous toutes ses formes le reste à charge : la généralisation des dépassements d'honoraires, le forfait journalier, le forfait hospitalier à 20 ¤, la participation de 1 ¤ sur les consultations, la radiologie, les analyses de biologie médicale, la franchise médicale sur les médicaments (0,50 ¤ par boîte) et les transports (2 ¤ par transport).

 

En tentant de restreindre aujourd'hui le débat aux seuls domaines de l'optique, du dentaire et de l'audioprothèse, on voudrait faire l'impasse sur toute la réalité du reste à charge qui pénalise l'accès aux soins. Ce que nous devons refuser, et pour cela il faudra compter avec nous.

 

Le Conseil d'Administration de Sereina Mutuelle

 

 

Protégez-vous, vous et votre famille,

 

en adhérant aux valeurs mutualistes

 

Que vous soyez un particulier, une entreprise, ou une association

 

découvrez nos gammes Santé et Prévoyance

 

adaptées pour chaque situation familiale et professionnelle

 

et bénéficiez de tous les avantages d'une mutuelle

 

vraiment solidaire et proche de vous

 

 

La santé est un droit fondamental

Notre mutuelle fonctionne sur le principe de la solidarité entre malades et bien portants.
 

Réduire les inégalités, refuser l'exclusion, gérer dans un but non lucratif, agir ensemble.
Aucun questionnaire médical ne vous est demandé.

 

Pas de limite d'âge, ni d'exclusion ou d'augmentation de vos cotisations liées à votre
état de santé.

Une protection sociale de qualité

Forte de plus de cinquante ans d'expérience, Sereina Mutuelle vous propose une complémentaire santé à la mesure de vos besoins.

 

Un accueil de proximité, un contact téléphonique direct avec nos services concernés, et des prestations de qualité : tiers payant, règlement automatique des remboursements, prélèvement sans frais des cotisations.

Tous les avantages d'une vraie mutuelle

Une mutuelle est une société de personnes et non pas de capitaux : les décisions sont prises par un Conseil d'Administration composé de mutualistes bénévoles élus par l'Assemblée Générale.

 

L'Assemblée Générale est constituée par des délégués, qui sont eux-mêmes des mutualistes élus par l'ensemble des adhérents de la mutuelle pour les représenter.

 

C'est la démocratie mutualiste : les adhérents gèrent la mutuelle au travers de leurs représentants élus, et décident des cotisations et des prestations.

 

LA GAMME TERRITORIALE

 

 

 

SEREINA MUTUELLE VOUS PROPOSE

 

 Une gamme de garanties labellisées

 

à l'attention des agents territoriaux

 

 

 

 

Nos garanties santé destinées aux agents territoriaux ont obtenu

 

le renouvellement du label le 14 septembre 2015 dans le cadre

 

du décret du 8 novembre 2011.        

 

 

Elles sont donc éligibles à la participation de l'employeur.

 

 

Lire la Suite...

 

 

 

 

LA GAMME HOSPITALIERE

 

 

 

 

Nous proposons à tous les salariés de la

 

 

 Fonction Publique Hospitalière

 

 

uNE GAMME DE GARANTIE SANTE 

 

spécialement conçue pour le PERSONNEL HOSPITALIER  avec une 

 

COUVERTURE DE HAUT NIVEAU. 

 

Nous vous proposons 4 GARANTIES  une BONNE PRISE EN CHARGE SUR

 

LES FRAIS DENTAIRES  et l'OPTIQUE. 

 

N'hésitez pas à nous contacter pour un devis !